• Alice côté ballet

    Pour montrer qu'une oeuvre d'art va pouvoir créer un réseau d’œuvres, qu'elles sont reprises, réinterprétées... J'ai montré aux élèves qu'Alice était aussi devenue un ballet.

    Alice côté ballet

    Les élèves ont découvert que le ballet ne contenait aucune parole, l'histoire était racontée dans un spectacle dansé, en musique.

    Il est facilement "lisible" par des enfants, les personnages sont très reconnaissables. Il  a à nouveau donné lieu à une autre interprétation, l'histoire est modifiée au départ, toutes les scènes n'apparaissent pas. Ceci dit, les principales sont bien là, la chenille, le chat, le thé chez les fous, la reine et ses soldats et jardiniers...

    Personnellement :

    •  j'ai choisi de leur montrer des extraits, dans l'ordre chronologique car tout le ballet dure 2 h et donne lieu à des moments où l'intrigue n'avance pas, où les personnages font juste des démonstrations de danse, un peu longuettes...
    • j'ai acheté le dvd dans un coffret, il existe aussi seul, car ça m’intéressait bien d'avoir Pierre et le loup et Casse noisette en ballet.

    Alice côté ballet  Alice côté ballet

    Alice côté ballet  Alice côté ballet

    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :