• A la manière de Chagall

    AJOUT PDF APERÇU DES ŒUVRES

    Des formes pour aider les élèves à faire des compositions à la manière de Chagall.

    La démarche que j'ai suivie et le résultat. Comptez 4 séances.A la manière de Chagall     

    En plein dans la Russie, nous avons déjà abordé Kandinsky. Dans la silhouette d'une matriochka, nous avons imité différents de ses tableaux, et il y en a pour tous les niveaux..

    C'est différent pour Chagall ! Je veux leur faire faire une composition comme lui avec personnages imaginaires, qui volent, dans une atmosphère onirique.

    A la manière de Chagall   A la manière de Chagall  A la manière de Chagall

    A la manière de Chagall  A la manière de Chagall  A la manière de Chagall

    A la manière de Chagall  A la manière de Chagall  A la manière de Chagall

     

    NEW : chagall aperçu lafouine

    Les images ne sont pas de bonne qualité, mais c'est pour servir de gabarit, pour aider les élèves à rentrer dasn la tâche, à trouver des éléments isolés qui leur conviennent.

    A la manière de ChagallA la manière de ChagallA la manière de Chagall

    formes chagall lafouine

    Séance 1 : vidéoprojecteur, je leur ai proposé un bon paquet de tableaux, ils avaient à relever ce qu'on retrouvait comme éléments communs : le bleu, les danseuses, thème du cirque, un village avec un toit d'église, un couple d'amoureux, des animaux imaginaires avec des corps mélangés, des vache /chèvre /chevaux qui ont une silhouette proche, des tout petits personnages volants, le violon / violoniste, coq ou poule, la tour Eiffel, des mélanges corps humain/animal

    Séance 2 : Etape 1 : je leur donne les formes des éléments isolés, photocopiées sur du A4, mais aussi agrandies sur du A3, que j'ai à nouveau découpées pour les isoler les unes des autres et découpées aussi pour obtenir des fractions d'éléments. La consigne était de proposer leur éléments isolés pour ensuite faire un tableau commun qui aurait encore une fois, Russie oblige, la forme d'une matriochka ( comme pour Kandinsky). Ils pouvaient reproduire, agrandir ou réduire l'élément, associer des éléments qui n'étaient pas ensemble ( pas de dessins,ou très peu pour joindre les deux parties), prolonger un élément ( partir d'une tête et inventer un corps...), décalquer et multiplier, insérer un élément dans un autre... Bref tout le monde avait la possibilité de faire une pièce du puzzle. Etape 2 : on construit le puzzle. ils avaient d'abord mis tous les éléments de façon à ce que ça rentre. il y en avait trop, et ça ne voulait rien dire... Je leur explique que le tableau doit raconter une histoire. Là, ( en collectif bien sûr) ils imaginent rassembler les différents éléments du village, sur la place jouent des violonistes. Ils ont un public qui écoute. Les danseuses dansent sur cette musique . Un personnage / animal imaginaire survole cette scène. Une fois que tout était organisé, il fallait finir en collant les éléments sur le support matriochka.

    Séance 3 : Vidéoprojecteur : on regarde à nouveau les tableaux en se questionnant sur la couleur : quelles couleurs pour les contours ?  quelles couleurs pour les fonds / formes puisqu'ils ont vu que chaque élément n'avait pas sa couleur, il y avait des ensembles  colorés, on pouvait dénombrer les couleurs, il n'y en avait pas un grand nombre. On choisit de faire du terrestre en marron ( village + musicien + public), du céleste en bleu ( les danseuses), l'aninal imaginaire d'une autre couleur qui tranche ( rouge ici qui malheureusement se retrouve être proche du marron) comme Chagall l'a souvent fait. On fait les contours au pastel gras de tous les éléments.

    Séance 4 : mise en couleur du fond. A l'encre, plus ou moins diluée  + ronds de gouache à humidifier pour rester sur de la transparence et ajouter des teintes. 

    A la manière de Chagall

    A la manière de Chagall   A la manière de Chagall

    A la manière de Chagall   A la manière de Chagall

    A la manière de Chagall

    Puisqu'il y a des éléments collés et que je voulais l'afficher, j'ai utilisé du film transparent adhésif qui gache les photos... Vous avez à peu près l'idée.

    Pin It

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 19 Janvier 2015 à 19:44

    Que c'est beau...

    2
    Lundi 19 Janvier 2015 à 21:13

    tu es douce toi ^^ !

    3
    Mardi 20 Janvier 2015 à 07:30
    Je sais pas si c'est le terme mais j'ai toujours aimé Chagall. C'est très poétique et je n'avais jamais pensé qu' on puisse l'aborder en classe
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :